dernières info, mises à jour, news et édito du Président

Le 4 février 2015 par Josiane Clochon

       En ce début d’année 2015, je viens vous rendre compte des activités que nous avons menées en votre nom, depuis l’Assemblée Générale de septembre 2014.

  Notre implication est forte et constante dans l’AVAP, Aire de Valorisation de l’Architecture et du Patrimoine dans laquelle s’est engagée la municipalité depuis 2013. Un membre du Conseil d’Administration et un de nos actifs adhérents y œuvrent.

   La réflexion que nous avons menée sur l’avenir de la passerelle du Croaë  figure sur le site d’ASPECT (cliquer ici).

   A la suggestion de l’un d’entre nous, la municipalité a organisé 2 balades dans l’arrière-pays, en vue de découvrir des chemins ruraux anciens, souvent impraticables car embroussaillés ou  trop profondément entaillés d’ornières. Une campagne de débroussaillage et d’empierrage, à laquelle vous serez conviés, est prévue au printemps ; elle englobera aussi quelques fontaines et lavoirs.  C’est ainsi que se dessineront de nouveaux parcours piétonniers dans la campagne, avec vues intermittentes sur la mer, la ria et l’étang. Nous veillerons à ce qu’il soit tenu compte de tout ce travail dans l’élaboration du futur P.L.U.

   Quant à notre participation aux TAP, Travaux d’Activités Périscolaires, elle était jusqu’à ces jours derniers, bien définie et validée par la municipalité qui avait reçu nos propositions dès le mois d’avril 2014. Nous avons consacré du temps à préciser avec l’animatrice nature notre projet, les lieux et les périodes d’intervention. Mais nous venons d’apprendre, moins de 3 mois avant le début de notre travail avec les enfants, que la municipalité a changé d’avis et qu’elle nous propose son propre projet sensiblement différent du nôtre.

  N’hésitez pas à nous contacter par mail ou par courrier (cliquer ici)  si vous désirez en savoir plus, ou si vous voulez mettre la main à la pâte dans nos activités, ou si tout simplement vous souhaitez nous encourager.


                                                        _____________________


 

Le 10 janvier 2014

Voeux

 

La période des vœux est aussi celle des bilans.

 

Si l'on en croit les élus ( cf. : vœux du maire), tout va bien !

Ce n'est pourtant pas notre sentiment face à la raréfaction des terres agricoles comme sur le plateau de Milin Avel, à l'urbanisme anarchique de la rue Dom Michel ou de la Corniche du Drellac'h, qui va bientôt devenir une avenue !

 

La liste serait longue des menaces qui pèsent sur notre commune mais dormez tranquille !

 

Nous pensons au contraire qu'une grande vigilance s'impose.

 

Sur tous ces sujets et d'autres, nous avons régulièrement interpellé les élus, qui clament leur impuissance face aux contraintes des textes comme le PLU, mais qui, dans le même temps, engagent des modifications de ces mêmes textes (révision du PLU pour Milin Avel, révision du PLU pour Sainte Barbe) quand cela les arrange !

 

Nous continuerons en 2014 notre action et nous solliciterons des candidats aux municipales des réponses claires sur les sujets qui nous préoccupent en matière de patrimoine et d'environnement : Municipales 2014 questions aux candidats.

 

Nos aînés, en 1971, au sein de l'ACORMAT, ancêtre d'ASPECT, nous ont montré le chemin.Sans leur action, je pense en particulier à messieurs Kermarrec et Laurent, mais aussi aux  autres Conquétois convaincus, sans lesquels rien n'eût été possible, nous aurions perdu à jamais, face aux promoteurs et à des élus peu clairvoyants, ce qui fait aujourd'hui notre identité et notre attractivité.

 

Je vous propose donc, pour bien commencer l'année, une perle des archives de l'INA ayant trait à un grand moment du patrimoine conquétois. Merci à nos aînés pour leur clairvoyance et leur engagnement. 

http://www.ina.fr/video/CAF93027588/le-conquet-video.html

 

                                 ______________

 

jeudi 10 octobre 2013 par Philippe Gay

 

Lettre ouverte aux Conquétois.

 

Depuis plusieurs années, l’association  ASPECT a tenté, sans succès, de mettre au service des élus ses compétences en matière de protection du patrimoine et de l’environnement. Ceci ne l’a pourtant pas empêchée de répondre à toutes leurs sollicitations.  

Malheureusement, nous constatons qu’en matière d’urbanisme les décisions  concrètes sont en désaccord avec les déclarations  affichées. 

Hier, c’était Milin Avel où un site remarquable a été livré aux lotisseurs avec un cahier des charges minimal et un impact sur le paysage maximal. 

Aujourd’hui, c’est sur la corniche du Drellac’h, c’est dans la rue Dom Michel, où pourtant de l’argent public a été massivement dépensé pour la restauration de la Chapelle, que se construisent des édifices sans rapport avec leur environnement et dont l’impact sur le paysage sera grand. C’est, avec les murs de pierre qui tombent comme les feuilles, la disparition de l’identité conquétoise. 

Demain, ce sera Beauséjour où un appel à candidature a déjà été lancé pour la construction d’un bâtiment dans ce qui reste du parc ;  Puis ce seront les terrains de  la pointe des Renards qui excitent tous les appétits…   

Tout ceci se faisant  sous couvert d’un Plan Local d’Urbanisme dont chacun s’accorde à relever les incohérences et les contradictions. PLU dont ASPECT n’a cessé de demander une révision profonde depuis 2006 et qui lui a toujours été refusée par les élus. Pourquoi ? L’engagement actuel affiché des mêmes élus  dans la démarche AVAP ne règlera, si elle voit le jour, que très partiellement le problème. 

Chacun  peut pourtant mesurer au Conquet, les regrettables conséquences d’un texte  aussi peu cohérent et la responsabilité des élus. Nous pensons que beaucoup de Conquétois déplorent aussi la dégradation des lieux qui leur sont chers. Pour nous il n’y a pas de fatalité en la matière,  intérêts privé et public sont conciliables. Il ne suffit plus de s’indigner mais d’agir ensemble.