dernières info, mises à jour, news et édito de la Présidente

Le 3 juillet 2021 

Chers adhérents et sympathisants

 

Comme le savent la plupart d'entre vous, l'association ASPECT a été mis en veilleuse voici plus d'un an. Du fait du Covid, il n'a pas été possible de relancer son fonctionnement normal et d'organiser une Assemblée Générale dans de bonnes conditions. La situation ayant évolué, le Conseil d'Administration espère être en mesure d'en tenir une début 2022

 

Le bureau de l'association s'est efforcé de maintenir sa mission de vigilance, comme vous avez pu le constater avec nos derniers courriers.

Parmi les questions qui seront à l'ordre du jour de de la prochaine Assemblée :

 -le devenir de l'urbanisme au Conquet: commune de "banlieue" ou commune de "caractère"?

-l'extension de la porcherie de Plougonvelin et ses effets nuisibles possibles sur la ria du Conquet. 

-la modification du PLU

-le projet immobilier 10 rue Sainte Barbe

-le parcking rue JF Kennedy

-la polution lumineuse

-........

 

Si les circonstances le permettent, nous vous proposerons  une invitation et un ordre du jour en vue de la prochaine Assemblée. D'ici là, vous êtes tous invités à proposer tout sujet d'intérêt général que vous souhaiteriez voir aborder, en rapport avec les finalités de notre association.

Vos suggestions seront les bienvenues.

 

J'espère vivement vous revoir bientôt. 

Bien cordialement 

Pour ASPECT

La présidente,  Josiane Clochon

 

 

jeudi 10 octobre 2013 

 

Lettre ouverte aux Conquétois.

 

Depuis plusieurs années, l’association  ASPECT a tenté, sans succès, de mettre au service des élus ses compétences en matière de protection du patrimoine et de l’environnement. Ceci ne l’a pourtant pas empêchée de répondre à toutes leurs sollicitations.  

Malheureusement, nous constatons qu’en matière d’urbanisme les décisions  concrètes sont en désaccord avec les déclarations  affichées. 

Hier, c’était Milin Avel où un site remarquable a été livré aux lotisseurs avec un cahier des charges minimal et un impact sur le paysage maximal. 

Aujourd’hui, c’est sur la corniche du Drellac’h, c’est dans la rue Dom Michel, où pourtant de l’argent public a été massivement dépensé pour la restauration de la Chapelle, que se construisent des édifices sans rapport avec leur environnement et dont l’impact sur le paysage sera grand. C’est, avec les murs de pierre qui tombent comme les feuilles, la disparition de l’identité conquétoise. 

Demain, ce sera Beauséjour où un appel à candidature a déjà été lancé pour la construction d’un bâtiment dans ce qui reste du parc ;  Puis ce seront les terrains de  la pointe des Renards qui excitent tous les appétits…   

Tout ceci se faisant  sous couvert d’un Plan Local d’Urbanisme dont chacun s’accorde à relever les incohérences et les contradictions. PLU dont ASPECT n’a cessé de demander une révision profonde depuis 2006 et qui lui a toujours été refusée par les élus. Pourquoi ? L’engagement actuel affiché des mêmes élus  dans la démarche AVAP ne règlera, si elle voit le jour, que très partiellement le problème. 

Chacun  peut pourtant mesurer au Conquet, les regrettables conséquences d’un texte  aussi peu cohérent et la responsabilité des élus. Nous pensons que beaucoup de Conquétois déplorent aussi la dégradation des lieux qui leur sont chers. Pour nous il n’y a pas de fatalité en la matière,  intérêts privé et public sont conciliables. Il ne suffit plus de s’indigner mais d’agir ensemble.